Acheter en viager


Vous cherchez un placement souple et rentable dans la pierre qui soit en partie défiscalisable et sans risque locatif ?
Vous souhaitez devenir propriétaire sans recours au crédit bancaire, en n’engageant qu’une part du coût du bien acquis et en échelonnant sur une longue durée votre paiement ?

Le principe de l’achat en viager ou en vente à terme est le « crédit vendeur », le vendeur jouant le rôle de la banque. L’acquéreur lui verse un apport : le bouquet, puis une rente mensuelle à vie. L’achat d’un bien immobilier en viager permet de constituer progressivement un capital immobilier sans mise de fond initiale importante, en étalant sa charge financière sur la durée de vie du vendeur.

> C’est avant tout une solution de placement. Le viager permet de :

  • constituer un patrimoine à moindre coût tout en réduisant sa fiscalité,
  • oublier les contraintes du locatif,
  • ne pas payer d’intérêts de crédit,
  • sécuriser votre capital dans la pierre et diversifier ses investissements,
  • tabler sur un investissement pour sa propre retraite et l’avenir de ses enfants,
  • se laisser le temps de valoriser son achat en bon père de famille car l’immobilier prendra de la valeur sur le long terme,

> Acheter en Viager occupé :

  • L’acquéreur investit dans l’immobilier à un prix réduit (le droit d’usage et d’habitation étant déduit du prix d’achat).
  • L’acquéreur investit à son rythme sans recourir au crédit bancaire (donc sans intérêts bancaires).
  • L’acquéreur investit dans un cadre fiscal très favorable (il ne perçoit aucun revenu puisque le droit d’usage et d’habitation est versé sous la forme d’une décote sur le prix d’achat).
  • L’acquéreur investit de manière socialement responsable (en complétant la retraite du vendeur, il lui permet de demeurer chez lui et de bénéficier d’un pouvoir d’achat supérieur).
  • L’acquéreur est garanti d’une bonne protection du capital investi (résilience de la pierre).
  • L’acquéreur est garanti de l’absence de risque et de souci de gestion locative, le vendeur étant le locataire occupant les lieux.
  • L’acquéreur garde la possibilité de revendre le viager.

La répartition des charges entre le vendeur et l’acquéreur relève des principes du droit locatif et est conventionnelle entre les parties.

> Acheter en Viager libre :

  • L’acquéreur acquiert un bien immobilier dans des conditions optimales et avec un paiement échelonné dans le temps.
  • L’acquéreur peut disposer du bien dès l’achat pour s’y loger ou y loger un proche, il peut également le mettre en location et financer ainsi une partie des rentes.
  • L’acquéreur investit à son rythme sans recourir au crédit bancaire sans apport initial important.
  • L’acquéreur investit de manière socialement responsable.
  • L’acquéreur garde la possibilité de revendre le viager à tout moment.
Afficher le téléphone
Envoyer un message

* Champs obligatoires